De la literie aux masques, Jacquart&Fils a adapté son activité pour se mettre au service des hôpitaux des Hauts-de-France.

Retrouvez ci dessous, l’interview de Laurent Dumanois , dirigeant de Jacquart, réalisée par la Société Générale.

glyset company A l’annonce du confinement, quelle a été votre réaction en tant que chef d’entreprise ?

Ma première réaction a été de préserver la santé de mes collaborateurs et leur rémunération. Très rapidement, nous avons mis en place des mesures autour des gestes barrières et ce, bien avant le confinement. La rémunération de nos salariés est aujourd’hui assurée à 100%, grâce en partie aux mesures de chômage partiel, abondées par l’entreprise.

Concernant nos activités, nous avons fait face à une baisse de commandes de nos distributeurs et à l’arrêt des approvisionnements en matières premières nous contraignant à un arrêt quasi-total de nos 3 usines. Toutefois, 30 collaborateurs reprennent progressivement la production pour assurer les commandes via internet, en progression, ainsi que la logistique d’expédition.

Nous avons maintenu la fabrication de matelas pour les établissements de santé d’Etat (hôpitaux, ehpad…) qui logiquement en ont besoin.
Nos machines et nos stocks sont à disposition de couturiers et couturières qui bénévolement se sont mobilisés pour fabriquer des masques en tissus, lavables et réutilisables. 1 500 masques produits en une semaine ont été livrés aux hôpitaux de Lille.
Nous espérons par ailleurs obtenir l’agrément de la Direction Générale des Armées pour la fabrication de nos propres modèles pour répondre aux besoins croissants.
La fabrication de ces masques s’intègre dans une démarche plus large impliquant d’autres entreprises de la région. La société LeMahieu, en partenariat avec les hôpitaux de Lille, a établi un cahier des charges qui aujourd’hui est suivi par plusieurs entreprises dont nous faisons partie bénévolement ainsi que des milliers de couturières.C’est une véritable filière de fabrication et logistique qui s’est développée dans l’urgence avec de la mise en compétence inter-entreprises.

https://artesaniaparis.com/30284-site-de-rencontre-suisse-gratuit-non-payant-70978/ Comment Société Générale vous a t’elle accompagné dans le contexte ?

Je trouve que la réactivité de tous les acteurs publics et privés a été bonne (Etat, BPI, URSSAF,  Banques,…). Mes équipes aguerries en RH et Finance ont su réagir vite sur tous les sujets.
Société Générale a été réactive et nous avons pu décaler nos échéances très vite, sans trop de paperasse. Des aides complémentaires, à l’étude, ont été très rapidement proposées par notre chargé d’affaires.

« Se sentir utile, rendre service à la communauté est extrêmement motivant pour les collaborateurs. En tant que chef d’entreprise, mon objectif est de conserver cet état d’esprit pour la reprise d’activité dans quelques temps. Je suis très fier d’eux et leur adresse déjà « un énorme MERCI ! ».